NanoMet (2014-2017)
Aider les PME à mieux caractériser leurs nanomatériaux


A qui s'adresse ce projet ?

Ce projet est dédié aux PME qui travaillent sur des nanomatériaux. Vous rencontrez peut être des difficultés en nanométrologie qui nuisent au bon développement de vos procédés industriels ou qui vous empêchent de rassembler les données requises par les réglementations et les normes présentes et à venir.

Comment participer ?

Pour vous faire progresser en nanométrologie, 5 partenaires industriels et académiques, dotés d'une grande expertise et de moyens importants se sont associés. Votre participation est essentielle pour que le travail mené corresponde à vos besoins. Vous pouvez répondre à notre enquête en ligne ou nous fournir vos nanomatériaux. Toutes les formes de participation sont les bienvenues !


En savoir plus »




Partenaires du projet



logo

Laboratoire National de métrologie et d'Essais (LNE)

En savoir plus »

logo

Plate-forme NanoSécurité du CEA Grenoble (PNS)

En savoir plus »

logo

Centre des matériaux des Mines ParisTech

En savoir plus »




logo

Nanoceram

En savoir plus »

logo

NanoThinking

En savoir plus »








Partenaires associés au projet



logo

Cordouan Technologies

En savoir plus »

logo

Biophy Research

En savoir plus »

logo

Reactiv'ip

En savoir plus »

logo

Digital Surf

En savoir plus »








Description du projet


Contexte

Le frein prédominant au développement du tissu industriel des nanomatériaux est le manque d’outils métrologiques et de procédures normalisées. Ces déficits empêchent la mise en place à la fois de contrôles fiables des procédés industriels et de réponses efficaces aux études d’évaluation des risques liées à leur utilisation.

Poser les bases d’une caractérisation fiable et robuste des nanomatériaux aura un impact sur la compétitivité des PME du secteur. Cela permettra en effet d’optimiser les processus de fabrication et les systèmes qualité associés, de réduire les coûts de production, d’améliorer les performances des nanoproduits et de maîtriser les risques sanitaires et environnementaux.


Objectifs

Le projet vise à améliorer la faisabilité industrielle des procédés impliquant des nanomatériaux en mettant à la disposition des entreprises françaises des protocoles fiables et reproductibles pour la mesure des principaux paramètres caractérisant un nano-objet. L’objectif est, d’une part, d’apporter à l’industrie et particulièrement aux PME les outils de caractérisation et les méthodes associées nécessaires à l’optimisation de leurs procédés produisant ou mettant en œuvre des nano-objets et, d’autre part, de les soutenir dans leur obligation réglementaire (décret n° 2012-232 du 17 février 2012) de déclaration annuelle de leurs substances à l’état nanoparticulaire. La recherche de solutions visant à harmoniser les méthodes de caractérisation des nanomatériaux doit également nourrir la proposition française dans le cadre prénormatif à l’échelon international sur ce sujet (ISO/TC 229).

Deux niveaux de caractérisation des nanomatériaux seront développés. Le premier s’adressera directement aux PME et aura pour objet de fiabiliser les mesures effectuées avec leurs propres instruments pour un contrôle optimisé du processus de production. Le second permettra, d’une part, de favoriser le développement de nouveaux procédés de production en optimisant la phase de R&D par un meilleur contrôle métrologique et, d’autre part, d’aider les industriels à répondre aux exigences de la nouvelle réglementation française sur les nanomatériaux.


Méthodologie & calendrier



Phase 1

8 mois
février 2014
septembre 2014

Enquête sur les besoins et les équipements métrologiques des PME concernant les nanomatériaux


Phase 2

9 mois
avril 2014
décembre 2014

Identification, approvisionnement ou synthèse des nanoparticules de référence (ISO 35)


Phase 3

18 mois
juillet 2014
décembre 2015

Développement d’une méthodologie de mesure à partir des nanoparticules de référence


Phase 4

12 mois
janvier 2016
décembre 2016

Développement et application des méthodologies de mesure sur des nanoparticules industrielles


Phase 5

-
février 2016
janvier 2017

Valorisation et transfert des résultats obtenus auprès du tissu industriel français







Comment participer ?






Participez à notre enquête pour connaître vos besoins en nanométrologie





Envoyez-nous vos échantillons pour que les méthodologies développées soit adaptées à vos besoins



Vous souhaitez participer autrement ? N'hésitez pas, Contactez-nous !






Documents à télécharger





Rapport : Production, utilisation et transformation des nanomatériaux dans les PME françaises

Télécharger


Présentation : Production, utilisation et transformation des nanomatériaux dans les PME françaises

Télécharger


Rapport : Capacités métrologiques des PME françaises dans le secteur industriel des nanomatériaux

Télécharger


Présentation : Capacités métrologiques des PME françaises dans le secteur industriel des nanomatériaux

Télécharger






Laboratoire National de métrologie et d'Essais (LNE)



Le LNE est l’institut national de métrologie. C’est un établissement public dont une des missions est de coordonner et d’animer la métrologie française et de la représenter au niveau international. Son activité de métrologie fondamentale consiste à développer et à maintenir des étalons nationaux de référence, reconnus à l'international, et destinés à permettre à l'industrie de raccorder leurs instruments de mesure au Système International d'unités (SI) (exigence qualité des normes ISO 9000). Par ailleurs, le LNE doit aussi proposer aux industriels et aux professionnels de la santé et de l’environnement des prestations de mesure et des services en matière d'étalonnage afin de répondre aux exigences liées aux progrès scientifiques et techniques. Ces mesures fiables et performantes permettent de renforcer les études dans le domaine de la santé, de l’alimentation et de la maîtrise de notre environnement. Dans le domaine de la nanométrologie, le LNE développe une métrologie adaptée à la mesure et caractérisation de nanoparticules en aérosols et depuis 2011, une plate-forme de CARatérisation MEtrologique des Nanomatériaux (Plate-forme CARMEN). Ce projet rassemble les instruments nécessaires à la mesure des principaux paramètres définissant un nano-objet (paramètres définis par l’ISO/TC 229 et repris par le décret français). L’objectif est d’établir les chaînes de traçabilité des différentes grandeurs (dimensionnelles, électriques, chimiques etc…) intervenant dans la mesure de ces paramètres, d’évaluer les incertitudes et de proposer aux industriels ou laboratoires des mesures fiables, répétables et reproductibles. Le LNE en partenariat avec le C’Nano national a créé en 2011, le Club de nanoMétrologie qui compte aujourd’hui 260 adhérents.


En savoir plus sur la plate-forme CARMEN du LNE Voir le site du club nanométrologie






Plate-forme NanoSécurité du CEA Grenoble (PNS)



Le CEA (Commissariat à l’Energie Atomique et aux Energies Alternatives) – Centre de Grenoble est un établissemnt public à caractère industriel et commercial (EPIC). Il est représenté par la Plate-forme Nano Sécurité (PNS), centre pluridisciplinaire regroupant des moyens techniques et humains de recherche, de conseil et d’expertise, d’intervention et de formation dans le domaine des risques potentiels liés aux nanomatériaux. Le Laboratoire de Recherche en Nanosécurité (LRN), plus particulièrement concerné par le projet, dispose d’une expertise dans la mesure et la caractérisation de nano-objets. De nombreuses collaborations avec des industriels lui confèrent aujourd’hui une expérience et des moyens en la matière, moyens complétés par ceux de la Plate-Forme de NanoCaractérisation (PFNC) implantée à MINATEC.

La PNS a pour vocation d’apporter une aide rapide, concrète et opérationnelle à destination de clients et partenaires internes et externes au CEA. Elle contribue à maintenir au meilleur niveau les connaissances sur les nanoparticules afin de répondre aux attentes de la communauté.


En savoir plus sur la Plate-forme NanoSécurité






Centre des matériaux de Mines ParisTech



L'activité de l'équipe Systèmes Colloïdaux dans les Procédés Industriels de Mines ParisTech concerne essentiellement l'étude et la mise au point de procédés de précipitation en solutions aqueuses pour la synthèse contrôlée de nanoparticules et particules nanostructurées. La double compétence en procédés et caractérisation des nanoparticules se traduit par des projets "amont" visant à améliorer des procédés en partenariat avec des industriels producteurs de particules et des projets "aval" visant à proposer à des utilisateurs de nouvelles particules pour leurs applications en garantissant la faisabilité d'un scale-up. Ce double positionnement se traduit par la double appartenance de l'équipe, qui est une équipe à part entière du Centre des Matériaux de Mines ParisTech et bénéficie à ce titre d'un accès facile à d'importants moyens de caractérisation des matériaux, mais qui est localisée au sein de l'Unité Chimie et Procédés de l'ENSTA où elle bénéficie de locaux et équipements adaptés à la chimie.


Voir le site internet de l'équipe Systèmes Colloïdaux dans les Procédés Industriels






Nanoceram



Nanoceram est une Jeune Entreprise Innovante dans le domaine des nanomatériaux et implantée en région Rhône Alpes depuis 2008. Nanoceram propose à ses clients des solutions technologiques à base de poudres céramiques nanostructurées, soit sous la forme de suspensions stables, soit sous la forme de poudres céramiques réagglomérées. Ces solutions permettent non seulement de limiter les risques de manipulation mais également d’être exploitables directement dans les procédés industriels de nos clients. Pour proposer ces solutions, Nanoceram possède un savoir-faire au niveau chimique (synthèses) mais aussi au niveau de la désagglomération de ces poudres. Enfin, Nanoceram possède en interne des équipements de caractérisation lui permettant de contrôler sa fabrication (PCS /BET).


Voir le site internet de Nanoceram






NanoThinking



NanoThinking est une société de services spécialisée dans le secteur des nanotechnologies. NanoThinking occupe un positionnement d’interface entre les laboratoires, start-up, industriels et institutionnels afin de créer et favoriser les synergies indispensables entre les différents acteurs de l’écosystème des nanotechnologies. Pour chacun de ses clients, NanoThinking propose une approche globale combinant analyses technologique, économique, HSE et réglementaire. NanoThinking permet ainsi à ses clients d’innover en minimisant les coûts et les risques et de bénéficier au mieux du plein potentiel des nanotechnologies.


Voir le site internet de NanoThinking







Contactez-nous

Que vous souhaitiez de plus amples informations ou que vous souhaitiez participer, n'hésitez surtout pas à nous contacter.